Pour arrêter de s'intoxiquer, pour vivifier notre corps et l'aider à se guérir,
optons pour une alimentation végétalienne, naturelle et en quantité appropriée.


Si vous êtes comme la plupart des personnes dans nos sociétés actuelles, votre alimentation est probablement loin des recommandations ci-dessous. Pas de panique! Il s'agit avant tout d'expérimenter et de se faire plaisir, en incorporant plus de nourriture fraîche, comme des jus végétaux, de la verdure, des légumes et des graines germées. En cas de grosse tentation ou de forte pression sociale, ne soyez pas trop dur avec vous-même, mais observez attentivement les effets de la nourriture sur votre organisme.


Manger végétalien
C'est choisir une source d'énergie saine et facilement assimilable pour son corps ainsi qu'un mode de vie
respectueux des animaux et de la planète.

  Incorporez des jus/smoothies végétaux frais à votre alimentation. Dans un blender, ajoutez de l'eau et des végétaux au choix, préalablement coupés. Visez toujours un maximum de vert (salade, épinards, herbe de blé...) pour un minimum de sucre (fruits, betteraves, carrottes...). Broyez puis buvez frais. Si souhaité, vous pouvez filtrer les fibres à l'aide d'une étamine, ou vous procurer un extracteur de jus. Composez avec ce que vous avez, expérimentez et variez les ingrédients. Consommez en dehors des repas.

les jus verts:
atouts détox et énergie


les graines germées:
concentrés de vitalité
  Invitez les graines germées dans votre assiette. Si les graines germées sont maintenant disponibles en supermarché, il est facile et moins coûteux de les faire chez soi à l'aide d'un germoir ou d'un simple bocal en verre. On fera tremper les graines une nuit (environ 10 heures), après quoi on retirera l'eau, puis les rincera matin et soir. Les graines seront prêtes sous 2 à 5 jours. Préférez les graines de petite (alfalfa, fenugrec, sésame...) et moyenne taille (lentilles, haricots mungo...) car plus faciles à digérer. Les temps de trempage et de germination varient légèrement en fonction du type de graine et de la température ambiante.


  Votre alimentation pourra inclure
  salades et légumes verts : blette, épinards, laitue, romaine, feuilles sauvages comestibles...
  légumes en tout genre : carrottes, ...
  plantes, tubercules et racines comestibles : patates douces, gingembre...
  fruits : pommes, poires, kiwis, melon... en dehors des repas
  graines/pseudo-céréales : quinoa, millet, amaranth...
  céréales complètes : riz brun, ...
  légumineuses : lentilles, pois chiches, haricots noirs...
NB: Les céréales et légumineuses peuvent être avantageusement remplacées par les graines germées.
  algues
  graines, noix et fruits à coque : amandes, noix de cajou, graines de tournesol...
une alimentation végétale et vivante


  Écoutez votre corps pour découvrir quels aliments vous font le plus de bien.

  Il est utile de connaître l'influence des aliments sur notre température corporelle. Pour faire simple, les aliments les plus réchauffants sont les épices et les alliacées. Particulièrement bénéfiques sont le piment, le gingembre, le curcuma et l'ail. Les aliments les plus rafraîchissants sont l'eau, la plupart des fruits et les légumes a forte teneur en eau. Il s'agit de maintenir une température corporelle idéale, ni trop chaud, ni trop froid! Favorisez donc les aliments réchauffants lorsque vous avez froid, et les aliments rafraîchissants lorsque vous avez chaud.

  Mâchez le plus possible avant d'avaler afin de faciliter la digestion et d'apprécier pleinement la nourriture.

  Également pour faciliter la digestion, consommez fruits, eau et jus végétaux en dehors des repas.


  Évitez
  viande
  poisson et fruits de mer
  oeufs et produits laitiers.




Manger naturel
C'est recevoir les dons de la Terre directement en évitant les produits transformés.

  Prenez l'habitude de lire la liste des ingrédients sur les produits que vous achetez et préférez les aliments issus de l'agriculture biologique et locale.


  Évitez ou minimisez
  les produits chimiques et conservateurs
  les huiles
  le gluten
(principalement les produits à base de blé: pain, pâtes, pâtisseries, gâteaux…)
  le sel et les sucres ajoutés

  En ce qui concerne les boissons, évitez également :
l'alcool
les sodas, boissons énergisante et boissons glaçées


  Lorsque le temps n’est pas trop froid et si votre système digestif vous le permet, favorisez les aliments crus. Autrement, les différents modes de cuisson sont, de la plus désirable vers la moins désirable :
- cuisson à la vapeur, bain marie
- cuisson à l’eau, mijotée
- cuisson sautée au wok, à la poêle
- cuisson au four
- cuisson au four à micro-ondes (à éviter)
- grillade (à éviter)
- friture (à éviter)



Manger en quantité appropriée
C'est rester léger et énergétique en évitant de surcharger notre système digestif.

  Écoutez votre corps pour savoir quelle est la quantité de nourriture qui vous convient. Gardez-vous de laisser vos peurs, anxiétés ou idées préconçues vous faire manger trop ou trop peu. Après un repas, on doit se sentir rassasié, léger et énergisé. N'ayez pas peur de sauter un repas lorsque vous n'avez pas faim. Il vous est également possible de ne consommer que deux voire qu’un seul repas par jour, tant que vous sentez que vous avez suffisamment d’énergie. Vous pouvez remplacer un repas par un jus et/ou amaroli (voir chapitre 5).

nourris et légers


  Écoutez également votre corps pour connaître la quantité appropriée d'eau à boire, cependant il convient de savoir qu'en règle générale: plus le temps est chaud et sec, plus on aura besoin de boire. Plus le temps est froid et humide, moins on aura besoin de boire.